Furthering women's soccer like no magazine has done before

Stephanie Labbe and Marie-Eve Nault check in again from China

Canadian Women’s National Team defender Marie-Eve Nault and keeper Stephanie Labbe return with their second blogs from the Four Nations Tournament in Chongqing, China. Canada, Sweden, China, and the U.S. all play Monday in the final day of competition and all four teams have a shot at winning the tournament. Here’s more from Stephanie and Marie-Eve.

Stephanie Labbe

“I would like to say our journey to the Women’s World Cup is kind of like climbing a mountain to reach your full potential.  It doesn’t always go as smoothly as you would like, and sometimes you need a little extra push to climb a little more.  You need to be challenged to get over certain paths in order to find your way to the peak.  (Sunday’s) game was one of those challenges for us.  Anytime we play the United States, it’s a battle, and it’s never easy.  There are so many emotions involved in soccer in general, but when you play your biggest rival, it comes down to even more than that.  With friends, teammates, and rivals on the opposing team, there is always a lot at stake when we meet the United States.  Both of us battled throughout the game and to the final minute, giving everything we had.  There were goal-scoring opportunities on both ends throughout the game, and it was the United States who ultimately came out on top on the scoreboard. There is so much to learn from games like this, and I know we, as a team will come together and continue on our climb to the top of the mountain.  The only direction to look is forward for us as we have another huge game against Sweden tomorrow.  It is another challenge and another opportunity for us to take more strides forward, and transfer even more of our cohesiveness from off the field to on the field!”

Marie Eve-Nault
23 janvier 2011

“Notre série de matchs sans défaite a malheureusement pris fin ce soir contre les États-Unis avec une défaite difficile à accepter de 2-1. Après notre victoire contre la Chine, la confiance et l’excitation était au rendez-vous dans le vestiaire avant le match. Ce n’est pas l’envie qui manquait, car la motivation est facile à trouver lorsqu’on joue contre nos voisins du sud. Cependant, encore une fois, les États-Unis ont trouvé le moyen de remporter le match amenant des sentiments de frustration et de déception à plus d’une. Nous avons bien débuté le match en se portant à l’attaque et en gagnant quelques coups de pied de coin. Les États-Unis ont une offensive très dynamique et elles l’ont bien démontré en se créant aussi quelques chances de marquer. La première demie fut chaudement disputée, mais aucune des deux équipes n’a pus ouvrir la marque; le pointage étant ainsi 0-0 à la mi-temps. En début de 2e demie, nous nous sommes échangées quelques chances de marquer, mais ce sont les États-Unis qui ont ouvert la marque les premières en marquant à la 55e minute de jeu à la suite d’un corner que nous n’avons pu sortir de notre zone. À ce moment, nous avons mis davantage de pression sur l’adversaire et cela a porté fruit puisque que quelques minutes plus tard, Melissa Tancredi nivela la marque. Une belle pièce de jeu qui débuta par une brillante passe servi par Kaylyn Kyle dans l’intervalle dont Tancredi ne manqua pas l’occasion en plaçant le ballon dans le coin droit du but, et ce, même avec un défenseur qui la talonnait et la gardienne qui fonçait vers elle à pleine vitesse. Cependant, les États-Unis ont réussi à doubler la marque et à maintenir les devant jusqu’à la toute fin du match. La déception et la frustration se lisaient sur tous les visages lors du coup de sifflet final, car nous venions une fois de plus de manquer une belle opportunité de mettre fin à une disette de plusieurs années sans victoire contre les États-Unis. Cependant, nous ne devons pas baisser la tête puisque nous nous sommes battu contre les premières du classement mondial et nous avons pu constater que l’écart entre les deux pays se rétrécie de plus en plus. Nous devons apprendre de ce genre de match, d’autant plus que rien n’est perdu puisque nous sommes toujours en première place au classement de la Coupe des 4 nations avec encore un match à jouer nous permettant ainsi de terminer le tournoi sur une bonne note. Nous avons déjà hâte de retourner sur le terrain pour ce dernier match face à la Suède avant de quitter la Chine.”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s