Furthering women's soccer like no magazine has done before

Canada’s Stephanie Labbe and Marie-Eve Nault blog from China

Canadian Women’s National Team keeper Stephanie Labbe and defender Marie-Eve Nault will be checking in from Chongqing, China during the Four Nations Tournament. Labbe will blog in English, Nault in French. They wrote their first entries prior to their game against the U.S.

Stephanie Labbe:

“Starting off the New Year with a win is always a good thing…never mind it being against a team in their home stadium with thousands of their own screaming fans surrounding you and your team. We did just that on Friday against China, here in Chongqing, China in our opening game of the tournament. Coming off a much-needed physical and mental break over the holidays, having spent time with our family and loved ones, we were all of course very anxious to get playing again, not really knowing how our performance would go when the time came. The result at half time was everything but what we were hoping for, having us going into the locker room down two goals. But it was something we maybe needed, coming into this match with a 10-game undefeated streak. It was a challenge for us, and it forced us to come together, and push to the very last seconds to change the game. We played against screaming fans, a very skill-full Chinese team, and a team who seemed to be delaying time from the time they scored their first goal. We kept our composure, even when things didn’t seem to be going our way, and ultimately we were rewarded with a brilliant finish by Melissa Tancredi to get us on the board. Melissa followed this by assisting Christine Sinclair’s double post and in goal, which seemed to stun the Chinese team and fans. As the time was ticking and it seemed as though the game would finish a tie, despite the goal chances we were creating, Cristine snuck through the backline for a breakaway goal in the remaining seconds of the game. The entire team celebrated in a united celebration on the sideline including the colorful children’s blankets that were supplied to keep warmth on the bench before the final whistle to end the game with a 3-2 victory for us. It was the result we wanted from this game, just came in a much different way than I think we all expected…but nonetheless it is a win, and has pushed us to an 11-game unbeaten streak. We have since quickly regrouped, took what we could from that game, and refocused our attention for our next game against our biggest rival, the United States!”

 

Marie-Eve Nault:

“Hier était la première journée de match du Tournoi des Quatre Nations et dès le déjeuner, on pouvait sentir que tout le monde était excitée à l’idée de jouer ce premier match contre la Chine. Les journées de match passent toujours très lentement surtout quand on joue le soir. Même si on commence tranquillement pas vite à se faire au décalage horaire, la majorité d’entre nous se lève vers 8h30 pour aller déjeuner. Ensuite, nous avons du temps libre jusqu’au dîner qui était à midi hier compte tenu de l’heure de notre match. Par la suite, nous avions une autre période de temps libre et finalement, quand vient le temps du meeting d’avant-match, c’est à ce moment là qu’on entre dans notre zone. Puisque cela faisait quelques temps qu’on n’avait pas jouer de match, le staff a pris le temps de revenir sur quelques principes défensifs et offensifs question de bien les avoir en tête lors de notre préparation de match. Ensuite nous avons eu notre snack d’avant match qui est habituellement constitué de toasts avec de la confiture ou du miel ou de la « crostata » qui est une tarte italienne. Bref, nous consommons des sucres simples pour que nos muscles aient accès à de l’énergie rapidement lors du match.

“En arrivant au stade, le match de la Suède contre les États-Unis était en cours et le score était égal 1-1. Nous avons eu l’occasion de regarder le match quelques minutes puisque nous sommes arrivées au stade plus tôt qu’à l’habitude. C’est toujours intéressant de pouvoir voir jouer nos prochains adversaires pour savoir un petit peu à quoi s’attendre. Dans le vestiaire, chacune à sa façon de se préparer que ce soit des étirements, un massage ou jouer avec un ballon. Mais ce qu’il y a de commun c’est bel et bien de la musique. Après avoir fait exploser les haut-parleurs dans chaque pays que nous avons visités dernièrement, Tank et KK ont pris soin d’aller en acheter de nouveau dans un petit marché chinois! Donc avec le même voltage, le risque est moins grand! Quelques minutes avant d’embarquer sur le terrain pour l’échauffement, Maeve, notre manager, nous annonce que l’arbitre ne veut pas plier à nos demandes concernant nos “underarmor“ même en lui expliquant notre situation. Puisque la moitié de notre équipement est retenue aux douanes du Brésil, nous n’avons qu’un seul kit de match : le rouge. Malheureusement, la plupart des filles ont des chandails à manches longues blancs ou noirs pour mettre en-dessous des chandails de match mais le règlement de la FIFA stipule que le chandail dessous doit être de la même couleur que l’uniforme. La empérature indique 2^(0)C! Pour les gens du Québec cela paraît peut-être chaud mais en shorts et en t-shirts, c’est assez frisquet! Mais au moins l’arbitre nous a donné droit aux gants!

Nous avons commencé le match en force en mettant beaucoup de pression sur la défensive chinoise ce qui nous a permis de nous créer quelques bonnes chances de marquer mais sans succès. Ce sont plutôt les chinoises qui ont eu du succès à deux reprises sur deux actions quasi identiques. Deux centres du côté droit du terrain ont mené à 2 buts ce qui leur procurait les devants 2-0 à la mi-temps. Après un break, ce n’est certainement pas la façon dont on voulait commencer le tournoi mais le moral des troupes quand nous avons retraité au vestiaire n’était pas négatif. Carolina nous a donné les quelques ajustements qu’on devait faire et nous savions qu’individuellement, nous devions élever notre niveau de jeu et d’intensité. Chaque personne  croyait qu’on pouvait encore gagner ce match si nous jouions à notre plein potentiel en 2e demie. Et c’est ce qui s’est produit! Dès le début de la 2e demie, nous avons été agressives et avons appliqué beaucoup de pression partout sur le terrain causant des revirements et nous permettant d’imposer enfin notre rythme et style de jeu. À la 60e minute de jeu, Kaylyn trouva Melissa à l’entrée de la surface de réparation et cette dernière effectua un tir sur réception que la gardienne réussit à toucher du bout des doigts mais en vain puisque le ballon se retrouva dans le fond du filet! Nous savions qui si nous réussissions à marquer un but, les autres allaient suivre. Après quelques autres occasions de but, on égalisa finalement le score à 2-2 par l’entremise de Sinclair qui se retrouva seule face à la gardienne à la 80e minute après une savante passe de Melissa Tancredi. Le ballon passa finalement la ligne de but après avoir touché les 2 poteaux! Mais on ne voulait pas se contenter d’une nulle alors nous avons continué à appliquer de la pression et à se porter à l’attaque et à la 93e minute de jeu, Melissa envoya Sinc en échapper et
cette dernière ne rata pas l’occasion de nous offrir la victoire! Après une excellente première touche à l’entrée de la surface de réparation, elle envoya un tir au sol dans le coin droit du but qui fit sauter le staff et le banc de joie! Quelques secondes seulement après la reprise du jeu, l’arbitre siffla la fin du match et quel sentiment exceptionnel d’avoir pu revenir de l’arrière et marquer 3 buts sans riposte en 45 minutes de jeu seulement! Nous savions que c’était possible et c’est ce qui est incroyable avec cette équipe. La chimie qui s’est installée au sein du groupe nous permet de pouvoir vivre toutes les émotions que nous avons vécues dernièrement et de pouvoir passer par-dessus n’importe quel obstacle qui est mis sur notre chemin. Le prochain match sera un gros test pour nous puisque nous savons que les matchs entre nous et les États-Unis sont toujours une bataille. Nous voulons garder notre série de matchs sans défaite et nous savons aussi que cela fait trop longtemps que le Canada n’a pas battu les États-Unis. Nous sommes excitées à l’idée de retourner sur le terrain et de pouvoir continuer notre progression et de pouvoir jouer du bon soccer pendant 90 minutes.”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s